Tout ce qu’il y à savoir sur un portage salarial

Le portage salarial représente une solution extrêmement intéressante, alors qu’il est méconnu de plusieurs entrepreneurs. Heureusement, nous allons vous mettre en lumière de cette approche pour vous aider à mieux comprendre les grandes lignes de ce statut. À l’aide de ces 4 points clés que nous allons aborder, nous découvrirons comment le portage salarial peut offrir une voie prometteuse pour les professionnels souhaitant concilier autonomie et sécurité salariale.

Qu’est-ce que le portage salarial implique ?

Le portage salarial propose une alternative à la création d’entreprise en permettant aux professionnels d’exercer leur activité sans devoir créer une entité juridique. Cette formule leur offre le meilleur des deux mondes : l’indépendance d’un travailleur autonome et les avantages du statut de salarié, sans les inconvénients.

Avez-vous vu cela : Comment fonctionne une entreprise de sécurité privée ?

Lorsqu’un professionnel choisit le portage salarial comme uncdi.com, il devient un salarié de la société de portage en signant un contrat de travail. Ce statut lui confère une autonomie totale dans la recherche de clients, la négociation des contrats et l’exécution des missions. Il facture ses services à ses clients via la société de portage salarial.

En optant pour ce système, le professionnel se libère des contraintes administratives et réduit ainsi les risques associés à son activité. En cas de besoin, il peut mettre fin à son projet en rompant simplement le contrat de travail qui le lie à la société de portage salarial, de la même manière qu’un salarié dans un emploi traditionnel.

Avez-vous vu cela : L’importance du simulateur de TJM avant de se lancer dans le freelance

Comment fonctionne le portage salarial ?

D’un point de vue contractuel, la société de portage salarial établit deux types de contrats avec ses salariés portés :

  • La convention d’adhésion : correspondant au contrat commercial liant le porté à la société de portage salarial, définissant ainsi le cadre de leur collaboration ;
  • Le contrat de travail : entre en vigueur dès que le porté se voit confier sa première mission.

En ce qui concerne le client, le salarié porté a la possibilité d’utiliser un devis signé, un bon de commande, ou de mettre en place un contrat de prestation. 

Quel est le coût du portage salarial ?

Pour la rémunération, celle-ci est basée sur le chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté. Chaque mois, la société de portage salarial lui verse un salaire tout en prenant en charge les charges sociales. Le salarié porté reçoit alors un bulletin de paie détaillant ces éléments.

Cette approche permet au salarié porté de cotiser et de bénéficier d’une protection sociale complète, incluant notamment la retraite, l’assurance maladie, le chômage et la prévoyance.

Qui sont éligibles au portage salarial ?

Le portage salarial s’adapte à toutes les situations professionnelles, qu’il s’agisse d’indépendants, de personnes en reconversion professionnelle, de retraités, d’étudiants…

En général, il est particulièrement adapté aux métiers de la prestation intellectuelle non réglementés. Les consultants, les experts et les formateurs sont parmi les professionnels les plus représentés dans ce cadre. Cependant, de nombreux autres métiers trouvent également leur place, tels que les webmasters, les développeurs, les graphistes, les chefs de projet, etc.