Analyser les performances votre site e-commerce : quels KPls et outils ?

Il existe désormais plusieurs solutions pour mesurer la réussite de son entreprise en ligne. Cela passe par le choix de l’indicateur clé de performance KPI et des outils marketing adéquats.

Au nombre de ces indicateurs de performance, il y a le coût d’acquisition ou encore la marge bénéficiaire. En quoi consistent ces indicateurs de performance ?

Dans le meme genre : 7 conseils pour améliorer votre visibilité et augmenter votre chiffre d’affaires

Coût d’acquisition

Sur https://www.quotidien-numerique.net il existe une palette d’indicateurs clés de performance KPIs tels que la :

  • Valeur moyenne des commandes ;
  • Le taux de recommandation ;
  • Ou encore le coût d’acquisition.

Avec ce dernier analyseur de performance, il est plus facile de constater les résultats de ses actions en termes de trafic sur son site web. Le coût d’acquisition est un KPl qui répond aux différentes préoccupations des e-commerçants telles : combien de mes visiteurs ont été convertis en acheteurs ? Quel coût l’entreprise a-t-elle supporté afin d’acquérir cette nouvelle clientèle ?

Lire également : 7 conseils pour améliorer votre visibilité et augmenter votre chiffre d’affaires

Ce KPL décrit le coût global des actions menées par rapport au nombre de prospects qui ont été convertis. Cette notion peut se révéler être large en couvrant par exemple les leads de toutes les sources. Ce KPl peut aussi couvrir le coût d’acquisition moyen associé à un canal de marketing spécifique, à l’instar d’une campagne Google de paiement au clic.

Marge bénéficiaire

Elle permet de déterminer la marge bénéficiaire de son entreprise sur une période donnée. 

Le plus souvent, ce chiffre est estimé en % et son calcul est fait à partir du résultat des profits et des coûts de la boutique en ligne. Ressentez-vous un besoin d’augmenter les prix de vos différents articles ou trouver des méthodes pour limiter les dépenses ?

En choisissant d’augmenter sa marge bénéficiaire moyenne, cela donne un coup de pouce aux résultats escomptés. Il ne faut cependant pas oublier qu’une augmentation des prix peut conduire à une réduction des ventes. En évaluant soigneusement sa marge bénéficiaire moyenne, on peut trouver le point d’équilibre où les gains sont optimisés.

Quels outils privilégier pour analyser les performances de son site e-commerce ?

Pour gérer les Key Performance Indicator(KPI), rien ne vaut le choix de Google Analytics avec l’association de Google Search Console. Dans le cas où une utilisation de Google Search s’avère impossible, l’alternative de Google Adwards est également à prendre en compte. Sur l’analyse SEO, il est possible d’adjoindre SEMrush.

Avec ce dernier, il ne faut surtout pas perdre de vue, des outils tels que le dashboard. Pour effectuer des comparaisons avec les KPI par secteur, il faudra faire confiance à l’option FEVAD et KANTAR MEDIA.

En résumé, le coût d’acquisition et la marge bénéficiaire font partie de cette longue liste d’indicateur de performance à privilégier.